La vraie vie

    Charlène

    Charlène

    Graphic designer + blogger • Resp. market/com en agence spécialisée dans le bien-être au naturel • IG @ciaoflamingo • Illus. @retourdeplage

    Partager sur facebook
    Partager sur twitter
    Partager sur pinterest
    Partager sur telegram

    La vraie vie - Festival les Nuits courtes_

    Il y a quelques semaines j’ai eu l’occasion d’assister au festival les nuits courtes qui avait lieu en Vendée, plus précisément à Fontenay le Comte. J’ai repoussé l’écriture de cet article tant ce week-end était plein de mauvais souvenirs. Mais je me lance, car c’était aussi de beaux moments…

    Les Nuits courtes

    En effet ce week-end promettait d’être un beau week-end. Il faisait presque beau, nous avions le temps de profiter et de passer de bons moments. Ce week-end là nous avions rendez-vous au festival Les nuits courtes pour interviewer Bigflo & Oli. Entre interview, concerts et une belle programmation, nous avions hâte. Mais c’était sans compter sur cette mauvaise nouvelle.

    Quelques heures avant d’arriver, j’apprends cette terrible nouvelle, la perte d’une personne qui m’était chère depuis maintenant 16 années. Valse de sentiments. Je suis partagée entre « ce n’est pas possible » et « tout ira mieux ».  Mais je n’ai pas le temps de réaliser. Emportée par la musique, je me sens ailleurs, je ne pense à rien d’autre. Je profite, quelques instants, emportée par ces musiques enivrantes. Jahneration arrive à nous convaincre grâce à des mélodies accrocheuses et des paroles encourageantes, vives et remplies d’espoir. Un bel endroit ainsi qu’un beau buffet nous ai réservé. Des huîtres, de la charcuterie et des coupes de champagne à volonté. Il est temps de nous extirper quelques instants pour interviewer les célèbres rappeurs français : Bigflo & Oli.  C’est impressionnant de rencontrer des gens si renommés qui gardent pourtant les pieds sur terre. Aucun dédain dans leur réponse, nous avons l’impression de discuter avec ceux qui pourraient aisément devenir des amis. Coupés du temps, nous profitons de ces beaux moments de partages et de musique. Mais revient sans cesse cette même question : Finalement, c’est quoi la vraie vie ?

    Un dernier concert : Biga*Ranx et il est malheureusement temps de rentrer.

    Puis d’un coup, c’est la chute. La vie redevient banale, « normale », la magie disparaît, la conscience se réveille. Encore quelques chansons en tête je ne peux m’empêcher de penser à Roxanne, qui n’est plus là.

    Et puis ce titre prend tout son sens : c’est ça la vraie vie.

    Et à quoi ressemble la vraie vie finalement ?

    Bigflo : C’est ça la vraie question. C’est ce qu’on essaie de dire dans notre album. Pour nous notre vraie vie, c’est ça, c’est les concerts, notre public et le studio.

    Mais c’est aussi être à Toulouse et ne rien faire devant la télé. Jouer aux vidéos avec les potes, aller dans des bars ou on se fait encore refouler, c’est aussi la vraie vie.

    Une succession de beaux et de mauvais moments. De rires et de pleurs. D’euphorie puis de manque. Déçue par cette vie si belle et soudainement si injuste je réalise soudain à quel point la vie peut-être imprévisible. Tout ce qui un jour pouvait nous rendre tellement heureux, devient soudain si amère. L’ivresse de vivre disparaît ne laissant place qu’à des souvenirs. Cette ivresse qui vient quand la peur s’en va, quand on décide que tout ce qui importe est l’instant présent. Cette magie n’est pas éphémère mais puissante et tellement plaisante. Mais ces tragiques événements nous rappellent combien la vie peut-être courte, combien tout peut s’arrêter en un instant. L’ivresse de vivre me donnait envie d’étirer inlassablement cet instant où la seule importance était de profiter : de vivre. Mais il est temps de revenir à « la vraie vie ».

    _

    Vous pouvez retrouver mon interview juste ici.

     Festival les Nuits courtes  Festival les Nuits courtes Festival les Nuits courtes  Festival les Nuits courtes Festival les Nuits courtes

    Ce site Web utilise des cookies à des fins d’analyse. En choisissant de continuer, je comprendrai que vous êtes d’accord. privacy policy + cookies policy